Ce que nous faisons

Ce que nous faisons


Science, conservation et environnement

Nous ne savons encore que si peu de choses sur nos océans. C’est la raison pour laquelle ETC est une ONG scientifique et communautaire. Elle  permet de protéger les espèces marines, de savoir comment elles vivent et survivent ainsi que leur régime alimentaire, leurs habitudes et préférences, leur comportement et leurs menaces…

Surveillance des plages de nidification des tortues de mer  

L’objectif principal et les activités de recherche d’ETC sont la protection et la surveillance des plages de nidification des tortues de mer autour de Punta Descartes. ETC surveille actuellement la plage El Jobo (650 m de long), Coyotera (700 m), Rajada (750 m) et Rajadita (350 m) pendant environ 8 heures chaque nuit. Comme l’objectif principal d’ETC est de protéger les nids de tortues de mer du braconnage illégal, les marches de surveillance commencent vers 20h heures et sont programmées en fonction de l’heure et de la hauteur de la marée. Le personnel d’ETC et les volontaires identifient les traces, les nids et les espèces de tortues marines, puis marquent et échantillonnent les tortues marines nicheuses et déplacent les nids de tortues marines menacées dans des endroits plus sûrs. Les deux espèces de tortues de mer les plus communes sur les plages de Punta Descartes sont la tortue noire (Chelonia mydas) et l’olive Ridley (Lepidochelys olivacea) qui nichent toute l’année sur toutes les plages. De mai à septembre, on peut également observer la très rare tortue imbriquée (Eretmochelys imbricata).

Marquage

Il y a plusieurs raisons pour lesquelles nous taguons des tortues. En étiquetant les tortues avec des étiquettes numérotées en titane, nous pouvons étudier leurs schémas de migration, estimer le nombre de celles qui vivent actuellement dans la région du Pacifique et savoir quelles sont celles qui nichent et où elles se nourrissent.
Une fois que ces informations sont collectées, elles peuvent être utilisées pour planifier comment mieux surveiller et gérer la conservation des tortues de mer dans la région du Pacifique.con

Que dois-je faire si je trouve une tortue étiquetée ?
La chose la plus importante à retenir si vous trouvez ou attrapez une tortue étiquetée est de ne pas retirer les étiquettes de ses nageoires. En plus de causer la douleur de la tortue, perdre ces balises signifie que la prochaine fois que cette tortue sera vue, nous ne connaîtrons pas son histoire et perdrons donc beaucoup d’informations précieuses.

Surveillance des zones d’alimentation des tortues de mer  

Lorsque les conditions environnementales le permettent, deux zones d’alimentation différentes sont surveillées toutes les deux semaines, selon un mode successif : Bahia Salinas au nord et Bahía Matapalito au sud de Punta Descartes, accessibles en 30 à 45 minutes de bateau. ETC surveille les tortues juvéniles et adultes capturées à l’aide d’un filet spécialement conçu pour les tortues de mer. De plus, les tortues sont attrapées à la main. Les biologistes d’ETC, avec l’aide de volontaires, apportent des tortues à bord qui sont ensuite mesurées, pesées, marquées et échantillonnées. Les espèces les plus communes trouvées ici sont Hawksbill et les tortues vertes/noires de toutes tailles.

Parfois, avec l’aide de dons, nous recevons un GPS, qui est associé aux tortues de mer adultes pour surveiller leurs itinéraires de migration.

Nettoyage de plages

Les enfants d’El Jobo qui nettoient les plages toutes les semaines.

La contamination des plages est un fléau dans le monde entier. Elle est dûe au fait que de nombreuses personnes ne réalisent pas que les rejets en mer de déchets ont des effets néfastes sur l’environnement. Lorsque nous voyons ce problème, nous ne pouvons pas rester assis sans rien faire.

La côte nord-pacifique du Costa Rica est extrêmement riche en biodiversité (eaux chaudes, eaux froides, sites protégés, récifs rocheux, récifs coralliens). Cette région était relativement inconnue il y a quelques années mais le secteur du tourisme connaît actuellement un développement important. Le grand hôtel Dreams Las Mareas en est un excellent exemple. Il y a de petits hôtels éparpillés aux alentours mais pour l’instant, il n’y a pas de pôle touristique, à l’instar des magasins ou des lieux de divertissement. Ce développement basé sur le tourisme attire les gens dans la région et a mis en lumière un incroyable patrimoine naturel qui doit être préservé.

Chaque mercredi et samedi matin, le groupe d’enfants d’ETC («Protecteurs de l’environnement») se réunit et entreprend différentes activités sur la conservation des ressources marines côtières, les pratiques durables et d’autres sujets similaires. Parcequ’ETC opère dans une communauté de pêche, la conservation et la préservation des ressources marines créent souvent des sujets de conflits qui doivent être résolus. Nous croyons que les enfants ont la capacité de changer les comportements des villages de manière progressive et efficace !

Facebook
Youtube
Instagram